La numérisation dans les écoles suisses

DigiPrim

Lehrerin erklärt einer Gruppe von Kindern eine Aufgabe auf einem Tablet-Computer

Objectif du projet

En Suisse, il n'existe pratiquement pas de données actuelles et empiriquement fiables sur l'état de la numérisation dans les écoles primaires. Le projet DigiPrim ("La numérisation dans les écoles suisses et ses effets sur les parcours de formation") de l'Université de Berne tente de résoudre cette lacune.

Numérisation et éducation

Les enquêtes menées auprès des directions d'écoles, des parents et des élèves doivent fournir une image différenciée de l'état actuel de la numérisation dans les écoles primaires. Les données collectées doivent permettre de déterminer les chances et les risques de l'apprentissage dans une salle de classe numérique et d'identifier les conditions de succès pour une intégration réussie des technologies de l'information et de la communication (TIC) au niveau de l'école.

Des analyses complémentaires des données de l'étude longitudinale TREE (Transitions de l’Ecole à l‘Emploi) permettront en outre de déterminer les effets de l'utilisation, de la pratique et des compétences en matière de TIC à l'école et dans l'environnement privé sur la phase de transition vers les parcours de formation post-obligatoire.

Pertinence pratique

L'un des principaux objectifs de DigiPrim est de transposer (translation) les résultats des projets dans la pratique. Pour cette raison, en plus de la conception de présentations et d'ateliers, nous publions toujours les résultats les plus récents, préparés pour différents groupes cibles.

L'enquête dans l'enseignement primaire a eu lieu de mai à juillet 2022 dans le cadre du prétest de l'enquête COFO (vérification de l’atteinte des compétences fondamentales). Le questionnaire pour l'enquête auprès la direction de l’établissement a été conçu en coopération avec les projets Reform@work de la PH Berne et EPFL-LEARN.

Plus d'informations ... sur l'enquête | sur les données | sur les résultats

La partie du projet "TREE" examine les effets de la numérisation sur la phase de transition vers la formation et la profession après le niveau secondaire 1. Pour ce faire, il est prévu d'utiliser les données de l'étude longitudinale "TREE", qui illustrent en détail la transition vers la formation post-obligatoire.

Les conclusions doivent contribuer à une meilleure compréhension des effets de la transformation numérique sur les parcours professionnels, en particulier dans les domaines techniques et scientifiques.

Les analyses se concentrent sur la pénurie de personnel qualifié MINT en Suisse et sur les différences persistantes entre les sexes dans les formations professionnelles dans le domaine des TIC.

La transposition des résultats du projet dans la pratique (translation) s'effectue d'une part par la mise à disposition des données pour la communauté de recherche, d'autre part par la communication extra-scientifique des résultats aux personnes intéressées dans la politique, l'administration et la pratique de l'éducation.

En outre, les résultats du projet permettent de développer et de mettre en œuvre des interventions et des instruments basés sur les données en ce qui concerne les stratégies de numérisation scolaire.

Des présentations et des ateliers dans les écoles mettront l'accent sur les conditions de réussite dans l'utilisation de la numérisation au niveau scolaire - et montreront comment la numérisation et les performances ou les compétences des élèves sont liées.

Financement

Université de Berne dans le cadre de l'initiative BeLEARN du canton de Berne.

Durée

2022 - 2024

Rapports

Herzing, Jessica M. E. & Leo Röhlke. (2024). DigiPrim – Status quo der Digitalisierung auf der Primarstufe. Version 1-0. Bern: University of Bern, Interfaculty Centre for Educational Research. DOI: 10.48350/193898.